Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Reptiles > Chéloniens > Tortue d'Hermann

Répartition géographique
Classe : Reptiles
Ordre : Chéloniens
Famille : Testudinae
Espèce : Testudo hermanni
Répartition géographique :
Sa zone de répartition est aujourd’hui discontinue et en constante diminution en Europe méridionale: nord-est de l’Espagne, Baléares, sud-est de la France, Corse, Italie centrale et du Sud, grandes îles italiennes, l’ex-Yougoslavie, Monténégro, Serbie, Macédoine, Albanie, Grèce, Roumanie et Bulgarie.
L’habitat typique de la tortue d’Hermann comprend les prairies, les forêts clairsemées de chênes lièges ainsi que le maquis méditerranéen situé sur les versants collinéens.
Tortue d'Hermann
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Annexe II Espèce potentiellement menacée d'extinction
Réglementation européenne : Annexe A Annexe I CW

Morphologie :

Il est cité principalement deux sous-espèces:
Sous-espèce occidentale : Testudo hermanni hermanni. C'est la plus petite. La couleur jaune prédomine sur la carapace, en contraste avec les taches sombres qui s'y trouvent. La queue est plus longue chez le mâle. Elle se distingue des autres tortues par les bandes de couleur noire continues sous le plastron. Elle vit de l'Espagne à l'Italie, en passant par les îles méditerranéennes. C’est la sous-espèce la plus menacée.

Sous-espèce orientale : Testudo
hermanni boettgeri
. Elle est plus grande que la sous-espèce occidentale. Les bandes sous le plastron sont plus clairsemées. Sa tête va de la couleur marron à noir, avec de fines écailles ainsi que sur les pattes avant munies de 5 griffes. Elle vit en Europe du Sud-Est.
Taille : Testudo hermanni hermanni mesure de 18 à 20 cm, le mâle étant légèrement plus petit que la femelle. Testudo hermanni boettgeri mesure 28 cm. Poids : de 3 à 4 kg

Hibernation :

En espace naturel méditerranéen, les tortues creusent leur abri d'hibernation au pied d'un buisson.
Elles hibernent de novembre à février.
À ce moment, le rythme cardiaque et la respiration s'abaissent notablement, il s'agit d'une sorte de léthargie.
Les tortues en captivité doivent également hiberner, besoin vital pour elles.

Reproduction :


Maturité sexuelle : 12-13 ans chez les femelles, 10-12 ans pour les mâles. Saison de reproduction : Elle sort d’hibernation en février, et se livre à des accouplements immédiats. Saison de ponte : La ponte commence vers le 15 mai, pour se terminer début juillet. Les naissances interviennent début septembre jusqu’à début octobre. Nombre d'oeufs par ponte : De 2 à 6 œufs par ponte. Une seconde ponte est possible 12 jours plus tard. Durée d'incubation : 80 à 100 jours. Poids à la naissance : De 6 à 8 g.

Alimentation :

Comme toutes les tortues terrestres elle est végétarienne.
Son alimentation en captivité est composé de 90 % de végétaux et de 10 % de fruits.

Organisation sociale :



Longévité :

environ 80 ans, mais plus couramment 60 ans.

A noter :

Les 4 causes de raréfaction de cette espèce sont les incendies, le ramassage, l’urbanisation et la transformation des pratiques agro-pastorales.