Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Mammifères > Carnivores > Loup d'Europe

Répartition géographique
Classe : Mammifères
Ordre : Carnivores
Famille : Canidae
Espèce : Canis lupus
Répartition géographique :
Très commun il y a 100 ans, le loup était jadis répandu dans presque tout l'hémisphère nord. Il a été exterminé en de nombreux pays (Europe occidentale, centrale, Japon, etc.)
C'est l'homme qui a fourni au loup une aire de répartition aussi vaste en le repoussant dans les zones les plus reculées de Russie, du Kazakhstan et de Mongolie.
Loup d'Europe
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Annexe I Espèce menacée d'extinction immédiate
Réglementation européenne : Annexe A Annexe I CW

Morphologie :

L’immense adaptation géographique et écologique acquise autrefois par les loups, est illustrée par la grande variation de formes et de comportement.
Aussi, les loups habitant dans les forêts, comme c’est le cas du loup d’Europe, ont une fourrure foncée.
Dimorphisme sexuel : Les femelles sont plus petites que les mâles. Taille : 80 cm à l'épaule Longueur : Peut atteindre 1 m 40. Poids : 50 kg

Reproduction :

Les petits naissent dans une tanière qui doit être située près des pistes de chasse et, autant que possible, constituer un bon poste d'observation.
Les petits n'acquièrent la vue qu'au bout de 8 jours et ne quittent leurs parents qu'après 2 ans de vie commune.
Maturité sexuelle : 2 ans Saison de reproduction : entre décembre et mars (plus tard dans le nord que dans le sud) Nombre de jeunes : une portée de 3 à 6 louveteaux aveugles (espèces nidicoles) Durée de la gestation : 9 semaines

Alimentation :

Carnivore.
Il se nourrit de mammifères, d'oiseaux, de charognes.
En hiver, s'il est affamé, il peut attaquer cerfs, chevreuils, chevaux et autres animaux domestiques.

Organisation sociale :

Selon la saison, l'abondance de la nourriture et d'autres facteurs, il vit seul, par couple, en famille ou en meutes.
Un mâle et une femelle peuvent rester ensemble plusieurs années de suite.
Ce couple est sédentaire et défend un territoire surtout à l'époque de la reproduction.
Quand les louveteaux sont grands, la famille peut étendre son territoire ou même le quitter temporairement.
En hiver, plusieurs familles généralement apparentées se rassemblent pour former une grande meute, ce qui accroît les chances de succès à la chasse.
Les hurlements que l'on entend surtout en hiver permettent aux membres d'une meute de se retrouver.
Au sein de la meute la hiérarchie est bien établie avec un mâle dominant pour la diriger.
La reproduction est assurée par le couple dominant.
Chaque année la position du mâle dominant est remise en cause lors de combats entre mâles qui ont lieu en Janvier-février.
La famille et la meute se disloquent au printemps, pendant et après le rut, les couples ayant un comportement territorial.

Longévité :

12 ans sur le terrain, mais 18 ans en captivité.

A noter :

Il a une activité nocturne, et craint la présence de l'homme.

Le loup creuse sa tanière dans la terre, sous des broussailles ou des rochers. Elle est toujours située près d'un point d'eau. Cette tanière n'est pas pour le mâle ; il n'y dort jamais. Il la construit pour la louve et les louveteaux pour les protéger et leurs fournir un habitat.

Pour délimiter leur territoire, ils laissent des marques odorantes fraîches, ou messages, délimitant en urinant et en laissant des fèces, mais signalent également leur présence aux autres loups par des hurlements.

Pour établir des relations sociales et fixer la position hiérarchique de chaque individu à l'intérieur de la meute, les loups utilisent un système de communication très élaboré basé sur différentes postures : menace, défi, soumission ...