Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Mammifères > Carnivores > Hyène rayée

Répartition géographique
Classe : Mammifères
Ordre : Carnivores
Famille : Hyanidae
Espèce : Hyaena hyaena
Répartition géographique :
De la Mauritanie à l'Inde et de l'Asie centrale à l'Afrique orientale (ne dépasse pas la Tanzanie vers le sud).
Contrairement à la hyène tachetée, la hyène rayée est moins dépendante de l'eau, ce qui lui permet de coloniser des régions arides comme la bordure nord du Sahara, le Moyen-Orient et la péninsule arabique. Elle y habite les zones rocheuses qui lui fournissent de nombreux abris.

On la trouve dans les savanes arides, jusqu’à la porte du désert.
Hyène rayée
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Commun
Réglementation européenne : Commun

Morphologie :

Fourrure ébouriffée marron-jaune ou grise, portant des bandes transversales noires très nettes sur le corps et les membres.
Museau, rayures et dessous de la gorge noirs.
Crinière claire de la nuque à la queue qui lui donne 20 cm de plus lorsqu’elle est hérissée en signe de menace.
Oreilles noires pointues.
Queue touffue unie, marron-jaune ou grisâtre.
Elle est plus petite que la hyène tachetée.
Comme toutes les hyènes, le dos est oblique et le cou très développé.
Dimorphisme sexuel : les mâles sont plus gros que les femelles. Taille : 65-80 cm Longueur : 1 à 1,20 m Queue : 25 à 35 cm Poids : 35-45 kg

Reproduction :

La mise-bas a lieu dans un terrier.
Peu précoces, les nouveau-nés sont sourds et aveugles pendant les premiers jours, mais leur pelage et leur coloration sont déjà identiques à ceux de l'adulte.
La femelle est dotée de six mamelles pour nourrir ces jeunes.
Très vite, le père, la mère ou les jeunes d'une portée précédente apportent de la nourriture au terrier.
Nombre de jeunes : 1 à 6 Durée de la gestation : 90 jours Sevrage : vers 3 ou 4 mois.

Alimentation :

La hyène rayée chasse seule et parcourt environ 20 km par nuit à la recherche de fruits, insectes, charognes et proies de la taille d’une jeune antilope, au plus.
Les surplus sont mis de côté dans une cache.

Organisation sociale :

La hyène rayée vit essentiellement en solitaire ou en famille (couple et jeunes).
Dans ce dernier cas, les femelles n'ont pas un rôle dominant vis-à-vis des mâles et les deux sexes sont parfaitement différenciés.
Sans défendre véritablement un territoire, les animaux ont tendance à effectuer un marquage autour des lieux où ils se rencontrent.
Lorsque deux hyènes se rencontrent, elles se saluent en se laissant renifler les glandes anales par le congénère.

Longévité :

Entre 20 et 25 ans. En captivité elle peut atteindre 40 ans.

A noter :

Les hyènes ressemblent beaucoup aux chiens, mais elles sont pourtant plus proches des civettes et mangoustes que des canidés.

Ses mâchoires surpuissantes et sa capacité à digérer aussi bien les os que la peau et même la corne font de la hyène un grand nettoyeur de la savane, essentiel dans le maintien de l’équilibre naturel.

Il existe 4 espèces de hyènes: la hyène tachetée, la hyène rayée, la hyène brune, le protèle.

La hyène se reconnaît à son profil surbaissé vers l’arrière, à sa queue touffue et à son pelage grossier qui forme une crinière dorsale érectile.
Ses mâchoires surpuissantes constituent l’arme maîtresse de ce prédateur.
Elle est capable de broyer pratiquement tous les os.
De plus, son appareil digestif peut tout assimiler.
Elle possède une excellente vue, y compris la nuit, ainsi qu’un fort odorat.