Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Mammifères > Artiodactyles > Oryx algazelle

Répartition géographique
Classe : Mammifères
Ordre : Artiodactyles
Famille : Bovidae
Espèce : Oryx dammah
Répartition géographique :
Origine géographique : Primitivement dans la plus grande partie de l’Afrique du Nord, jusqu'au Sud de la Tunisie. L’espèce survivait encore dans la zone sahélienne du Niger et du Tchad jusqu’à ces dernières années, peut-être aujourd’hui disparue dans la nature. L’espèce a été ré-introduite en Tunisie, au Maroc et au Sénégal, ce qui ferait une population de 440 individus.

Biotope :
Steppes herbeuses, erg et creux boisés entre les dunes. Cet oryx ne pénètre jamais dans le vrai désert.
Oryx algazelle
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Annexe I Espèce menacée d'extinction immédiate
Réglementation européenne : Annexe A Annexe I CW

Morphologie :

Grande antilope à la robe blanche, mais cou et poitrine roux, un peu délavé sur les flancs et les cuisses, légère rayure rougeâtre sur les flancs.

Taille : 1,17 m de haut. Poids : 20,4 Kg

Reproduction :

Les jeunes sont capables de suivre leurs mères quelques heures après la naissance.
Cependant, dans la nature, ils restent à couvert des buissons pendant les deux premières semaines de leur vie.
Maturité sexuelle : Femelles: 11 à 35 mois, Mâles: entre 10 et 30 Mois. Saison de reproduction : Tout au long de l'année. Nombre de jeunes : La plupart du temps 1 seul jeune, parfois 2. Durée de la gestation : 8 à 8.5 mois. Poids à la naissance : 15 kg. Intervalle entre deux naissances : Si un mâle est présent juste après la mise bas, la femelle peut être de nouveau gestante. Sous de bonnes conditions, une femelle peut avoir un jeune tous les 8 ou 9 mois. Sevrage : Entre 4 et 10 mois,

Alimentation :

Ce grand herbivore mange principalement de l’herbe et des légumineuses.
Occasionnellement il peut brouter des feuilles ou d’autres ressources de nourritures comme des graines d’acacia tombées au sol.
Dans un pâturage d’herbe verte, l'oryx a besoin de très peu d’eau libre, la végétation lui fournissant toute ce dont-il à besoin.
Cependant en saison chaude, il trouve l’eau dans des plantes tels que le melon d’eau, et peut parcourir de longues distances pour avoir de l’eau fraîche.

Organisation sociale :

Avant leur extinction dans la nature; cet animal social et nomade formait des hardes de 15 à 40 individus, mais à certains moments de l’année, pendant la période de migration vers de verts pâturages des associations de milliers d'oryx pouvaient être observé.
Bien que certaines observations laissaient penser que la harde était dirigée par un mâle reproducteur, le groupe est en fait sous la direction d’une femelle adulte.
Les vieux mâles rejetés de la harde, tendent à être solitaire, cependant des hardes de mâles célibataires peuvent se former.

Longévité :

Une vingtaine d’année.

A noter :

L‘oryx algazelle est parfaitement bien adapté à son habitat aride.

Il a des sabots larges qui ne s’enfoncent pas dans le sable, un pelage pâle qui reflète la lumière du soleil, une peau et le bout de la langue noire qui protège contre les brûlures du soleil.

Les oryx peuvent rester plus de 10 mois sans boire, trouvant leur eau dans leur nourriture.

Historiquement, l’oryx avait pour prédateur des grands carnivores tel que le guépard, la hyène rayée et mouchetée, les chiens sauvages ainsi que les lions.

Beaucoup de ces prédateurs ont été exterminés, bien que de nos jours notamment en Tunisie le chacal s’attaquent aux jeunes veaux.