Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Mammifères > Artiodactyles > Chèvre naine

Répartition géographique
Classe : Mammifères
Ordre : Artiodactyles
Famille : Caprinae
Espèce : Capra hircus
Répartition géographique :
La chèvre naine est un animal essentiellement domestique et ses origines sont diverses (Tibet, Sénégal…).
Elle vit principalement dans les montagnes aux pentes abruptes, et peut s’adapter très facilement à tous types de climats.
Chèvre naine
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Domestique
Réglementation européenne : Domestique

Morphologie :

La chèvre naine est un petit animal trapu.
Il existe plusieurs robes mais les plus courantes sont grises, noires, caramel ou chocolat et pie.
Mâles et femelles ont des cornes, celles des femelles sont plus courtes et plus effilées que celles des mâles.

Taille : entre 40 et 50 cm au garrot. Longueur : 1,40m Poids : de 8 à 15 Kg.

Reproduction :


Maturité sexuelle : 12 mois; le mâle est devenu un bouc et la femelle une chevrette. Elle sera une bique à 2 ans. Saison de reproduction : entre le mois d'août et de Novembre. Nombre de jeunes : 1 chevreau Durée de la gestation : 5 mois Sevrage : vers 3 mois.

Alimentation :

C’est un herbivore se nourrissant essentiellement d’herbe en été et de foin en hiver.
Elle aime aussi les arbustes, les feuilles, le lierre et les ronces.
Très domestiquée, elle accepte aussi du pain dur et quelques friandises en quantité modérée comme les carottes, et divers fruits.


Organisation sociale :

C’est un animal très sociable vivant généralement en groupe, mais il existe tout de même un rapport dominants/dominés dans les troupeaux notamment concernant les rivalités pour la nourriture.

Longévité :

en moyenne 18 ans.

A noter :

Domestiquées il y a plus de 7000 ans, les chèvres ont toujours accompagné l’homme, (lait, viande). Mais si un seul petit troupeau est abandonné à la vie sauvage, il se multiplie avec une rapidité inquiétante, et ne tarde pas à convertir une île paradisiaque en une terre rocailleuse, improductive et stérile.

Il arrive souvent que pour jouer les chèvres se courent les unes après les autres et s’affrontent à coup de cornes.