Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Mammifères > Primates > Maki vari

Répartition géographique
Classe : Mammifères
Ordre : Primates
Famille : Lemuridae
Espèce : Varecia variegata variegata
Répartition géographique :
Dans l'est de Madagascar, dans toutes les forêts humides de moyenne et haute altitude.
Maki vari
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Annexe I Espèce menacée d'extinction immédiate
Réglementation européenne : Annexe A Annexe I CW

Morphologie :

Le museau est très allongé.
Le pelage bien fourni est le plus souvent noir avec des taches d’un blanc pur, plus ou moins importantes sur le dos et les flancs.
Un beau collier de longs poils blancs entoure la tête à partir des oreilles, seule la partie frontale reste noire.

Taille : La tête et le corps mesurent 60 à 70 cm et la queue est sensiblement aussi longue. Poids : C’est un grand lémurien, avec un poids de l’ordre de 4 Kg pour un adulte.

Reproduction :

A la naissance les jeunes sont presque nus pendant les 15 premiers jours.
Grâce aux 3 paires de mamelons que possède la femelle, elle peut allaiter jusqu’à 6 petits en même temps.
Néanmoins, les jumeaux représentent plus de la moitié des naissances.
Contrairement aux autres lémuriens, les jeunes ne s’accrochent pas à la mère et sont déposés à la naissance dans un nid aménagé 48 h avant la mise-bas par la femelle.
Le cycle de la femelle dure environ 30 jours.
Elle peut avoir des jeunes tous les ans, mais les naissances sont en général espacées de 2 ans.

Maturité sexuelle : entre 18 et 20 mois. Saison de reproduction : mai-juin à Madagascar Nombre de jeunes : 2 jeunes assez peu développés à la naissance. Durée de la gestation : 4 mois 1/2 Poids à la naissance : Moins de 100 g

Alimentation :

Ils affectionnent tout particulièrement une nourriture riche en fruits; ils en ont le pourcentage le plus élevé de tous les lémuriens.
Les vari mangent également les feuilles, les fleurs et même les écorces de certains arbres.

Organisation sociale :

Les groupes de vari ne comprennent que 2 à 4 animaux.
Ce sont des petits groupes familiaux qui paraissent assez stables.
Il s’agit d’une structure matriarcale, toutes les femelles dominent les mâles.
Elles sont à l’origine de la formation et de la dynamique du groupe qu’elles défendent agressivement.
Les mâles quittent le groupe familial à leur maturité sexuelle pour retrouver une bande de mâles célibataires ou construire directement leur propre groupe.


Longévité :

19 ans dans le milieu naturel mais jusqu'à 30 ans en captivité.

A noter :

Dominantes, les femelles obtiennent le droit de choisir leur partenaire sexuel, et ont un accès prioritaire à la nourriture et aux emplacements destinés au dortoir.

Essentiellement vocaux, ils lancent des cris stridents perçus de très loin dans la forêt. Ces appels collectifs varient en fonction de la situation, mais sont également lancés 2 heures avant le coucher du soleil.

Très tactiles et gestuels, les makis vari utilisent toutes sortes de grimaces et renforcent la cohésion sociale au sein du groupe par le jeu des toilettages mutuels.