Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Mammifères > Primates > Gibbon à mains blanches

Répartition géographique
Classe : Mammifères
Ordre : Primates
Famille : Hylobatidae
Espèce : Hylobates lar lar
Répartition géographique :
L’hylobates lar lar, vit sur la péninsule malaise, au sud de la rivière Perak, et au nord de la rivière Mudah.
Ce gibbon trouve son habitat dans les grands arbres, dans lesquels il se déplace par brachiation.
Il se balance et saute d’une branche à l’autre dans les forêts denses et pluviales.
Gibbon à mains blanches
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Annexe I Espèce menacée d'extinction immédiate
Réglementation européenne : Annexe A Annexe I CW

Morphologie :

Le gibbon lar lar est le plus petit de l’espèce.
Il est caractérisé par ses mains et ses pieds blancs et par sa collerette de poils blancs qui encadre son visage.
Commun à tous les gibbons, on peut constater ses très longs bras et ses toutes petites jambes.
Son pelage est soyeux, le plus souvent de couleur crème, peut varier du marron foncé au gris-jaunâtre, et aller jusqu’au noir, en fonction de sa région d’habitation.
Dimorphisme sexuel : Il n’y a pas de véritable dimorphisme entre les deux sexes, même si la femelle peut parfois présenter une couleur un peu plus claire que le mâle. Taille : femelle: 42 à 58 cm, mâle: 44 à 59 cm. Poids : femelle: 4.5 à 6.8 kg, mâle: 5 à 7.5 kg.

Reproduction :


Maturité sexuelle : 108 mois pour les femelles et 78 mois pour les mâles. Saison de reproduction : tout au long de l’année. Nombre de jeunes : 1 Durée de la gestation : 250 jours Intervalle entre deux naissances : 30 mois

Alimentation :

Les fruits mûrs constituent une grande partie du régime alimentaire de ce gibbon.
Le reste est composé de fleurs, de jeunes feuilles, de bourgeons, d’insectes, de limaces, et de petits oiseaux, avec éventuellement des œufs

Organisation sociale :

Monogame: un mâle et une femelle avec leur jeune, formant un groupe cohésif.
Un groupe est composé de 5 individus en moyenne.


Longévité :

44 ans

A noter :

C’est grâce à l’épaisseur de sa fourrure, qu’il peut supporter les températures assez froides et humides de l’hiver.

Connu pour son extrême souplesse, le gibbon est le seul primate capable de pivoter à 360 °, en restant suspendu d’une main à une branche, ceci grâce à la souplesse de ses épaules.

Essentiellement arboricole, le gibbon ne descend pratiquement jamais au sol. pourtant c’est le seul singe (avec les hominidés) à pouvoir se déplacer en bipède, comme l’homme, mais en se servant de ses bras comme balancier. Il est ainsi capable de marcher sur un tronc d’arbre, suspendu tel un funambule.

Il ne construit pas de nid, mais retourne toujours au même endroit pour passer la nuit dans les arbres. Grâce à ses callosités fessières, il dort assis, les mains posées sur les genoux repliés jusqu’au niveau de la poitrine, la tête coincée entre les genoux.

Ce sont des singes bruyants dès le matin.