Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Mammifères > Artiodactyles > Gnou bleu

Répartition géographique
Classe : Mammifères
Ordre : Artiodactyles
Famille : Bovidae
Espèce : Connochaetes taurinus
Répartition géographique :
Au sud et à l’est de l’Afrique, principalement dans les savanes où les pâturages sont fréquents.
Gnou bleu
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Commun
Réglementation européenne : Commun

Morphologie :

Antilope à l’aspect bizarre: tête de taureau, corps de cheval, large museau aplati, cornes de vache, cou court et épaules surélevées.
Pelage gris bleu ou brun, plus clair dessus et plus sombre dessous, lignes verticales de poils noirs plus longs sur l’avant.
Poils de la longue queue et crinière noirs; la barbe peut être noire ou blanche.
Cornes non striées, sur un renflement noueux chez les vieux.
Les cornes des gnous tournent à l’âge de 6 mois.

Dimorphisme sexuel : Les cornes sont beaucoup plus épaisses et un peu plus longues chez les mâles (55-80 cm) que chez les femelles (45-63 cm). Taille : 1.15-1.45 m Longueur : 1.90 à 2.10 m Queue : 60 à 100 cm. Poids : Mâle: 225 kg, Femelle: 180 kg

Reproduction :

Rut : avril/mai

Naissance: février, ce qui correspond à la saison des pluies dans le Serengeti, en Tanzanie, soit aux meilleurs pâturages.

Maturité sexuelle : 15 à 18 mois Nombre de jeunes : 1 Durée de la gestation : 9 mois environ Sevrage : 4 mois

Alimentation :

Herbivore, ruminant.
Le gnou est l’antilope dominante sur les savanes d’acacias d’Afrique orientale et australe.
Sa large bouche lui permet d’arracher de grosses touffes d’herbe courte et nutritive sur les pâturages des grandes plaines et il est taillé pour les grandes migrations qu’il effectue à la recherche de meilleurs pâturages.

Organisation sociale :

Il vit en grands troupeaux, composés de petits groupes menés chacun par un mâle et formés de plusieurs femelles avec leurs petits.
Au sein des populations migratrices, les mâles défendent provisoirement un territoire à la saison du rut.

Longévité :

18 ans en liberté.

A noter :

Le gnou marche 3 à 5 minutes après sa naissance et court seulement 20 minutes après.

Il migre 2 fois par an, à la recherche de nouveau pâturage ou de point d’eau. Ainsi, chaque année, il parcourt plus de trois mille Km.