Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Oiseaux > Ansériformes > Canard morillon

Répartition géographique
Classe : Oiseaux
Ordre : Ansériformes
Famille : Anatidae
Espèce : Aythya fuligula
Répartition géographique :
Europe et Asie, hiverne jusqu’en Afrique.

Comme la totalité des anatidés, il fréquente les étangs, les lacs, les rivières lentes et les fleuves.
En hiver, il pousse des incursions jusque dans les villes où on le retrouve principalement sur les grandes pièces d'eau des parcs ou a proximité des ponts qui enjambent les cours d'eau.
Canard d'eau douce, le fuligule morillon est rarement observé en mer, sauf pendant les migrations ou pendant les grands froids.
C'est un migrateur partiel. Les oiseaux dont l'aire de nidification habituelle se situe plutôt au nord et au centre de l'Europe (îles britanniques, Islande, Scandinavie) hivernent dans nos contrées , en Europe Méridionale, au Maghreb et parfois même au sud du Sahara.
Canard morillon
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Commun
Réglementation européenne : Commun

Morphologie :


Dimorphisme sexuel : Pas vraiment flagrant même si quelques traits caractéristiques diffèrent.
Le mâle dans son ensemble est noir, hormis les flancs et le ventre blancs. Une huppe noire pend sur la nuque, le bec est gris sauf l'extrémité noire, séparée par une fine ligne blanche. Les pattes palmées sont grises.
La femelle a un plumage brun dessus et brun plus clair dessous. On note parfois une tache blanche à la base du bec.
En vol, les deux sexes montrent une barre alaire blanche.
Taille : 40 à 47 cm Envergure : 67 à 73 cm Poids : 550 à 900 g

Reproduction :

Le fuligule morillon change de partenaire chaque année.
Les couples se forment à la fin de l'hiver ou au début du printemps. Il n'y a pas de règle établie, certains oiseaux s'apparient avant la migration, d'autres le font en arrivant sur les lieux de nidification.
Dans tous les cas, les fuligules paradent en groupes bruyants, avec de fréquents mouvements de tête et des toilettages rituels.
Le nid est une petite plate-forme d'herbe et de roseaux garnie de duvet située près de l'eau, à terre dans la végétation herbacée.
Elle s'occupe seule des œufs et les couvre d'une couche de duvet isolant lorsqu'elle s'absente du nid.
Les canetons sont nidifuges et quittent rapidement le nid.
On ne compte qu'une seule ponte par an.
La fuligule atteint sa maturité sexuelle au bout d'un ou deux ans.

Saison de reproduction : mai-juin Nombre d'oeufs par ponte : La femelle pond de 6 à 11 œufs Durée d'incubation : 23 à 28 jours Sevrage : L'envol s'effectue au bout de 40-45 jours après l'éclosion.

Alimentation :

Le régime est mixte : d'une part des mollusques bivalves (des moules d'eau douce) et des insectes aquatiques (principalement des libellules), d'autre part des graines qu'il broute dans la végétation proche de l'eau.
Mais il consomme également des petits poissons et des crustacés.
A l'occasion, il mange à terre, en particulier des graines de céréales.
Les oiseaux qui séjournent dans les parcs et les bassins urbains en hiver, mangent aussi le pain et les différents déchets que les passants jettent à leur intention.

Organisation sociale :

Sociable, on peut en voir des troupes toute l’année, mais elles sont très grosses en hiver.
Il est sociable, même en période de reproduction : son nid est souvent proche de celui de mouettes et de sternes.

Longévité :

15 ans

A noter :

Comme tous les autres canards plongeurs, le fuligule morillon, possède un corps trapu, une grosse tête et des pieds assez grands par rapport au corps.

Ce canard plongeur trouve la plupart de sa nourriture sous la surface. Son immersion dure généralement entre 10 et 20 secondes. Propulsé par ses larges pattes palmées, il peut descendre jusqu'à 7 mètres de profondeur.