Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Reptiles > Squamates > Python réticulé

Répartition géographique
Classe : Reptiles
Ordre : Squamates
Famille : Pythonidae
Espèce : Python reticulatus
Répartition géographique :
Asie du Sud-Est, Malaisie, Bornéo, Java, Sumatra, Timor, Céram et Philippines.
Il s’agit d’un serpent nocturne, terrestre mais parfois semi-arboricole, fréquentant les forêts tropicales humides, les abords
des cours d’eau et les zones proches de l’eau. C’est d’ailleurs un très bon nageur.
Il mène une vie discrète dissimulé dans la végétation forestière. On peut le trouver parfois au voisinage des maisons.
Python réticulé
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Annexe II Espèce potentiellement menacée d'extinction
Réglementation européenne : Annexe B Annexe II CW ou espèce envahissante

Morphologie :


Taille : C’est le plus grand des serpents vivant à l’heure actuelle. Longueur : normalement entre 6 et 7 m, mais peut atteindre 9 à 10 m.

Reproduction :

Le réticulé est ovipare. La femelle pond un certain nombre d’œufs en rapport avec sa taille.
Maturité sexuelle : mâles: 3 mètres, femelles: 4 mètres. Saison de reproduction : de septembre à novembre. Nombre d'oeufs par ponte : Au maximum une centaine d'œufs. Durée d'incubation : Elle les couve de 55 à 82 jours. Sa température ne s’élève pas, mais enroulée sur les œufs, elle empêche leur dessèchement. Taille à la naissance : entre 55 et 76 cm.

Alimentation :

Il se cache le jour et chasse à l’affût la nuit. Il mange des rats et des petits mammifères, mais parfois aussi des chèvres et des sangliers.

Organisation sociale :

Solitaire

Longévité :

10 à 15 ans sur le terrain, 15 à 20 ans en captivité.

A noter :

Sa robe est brune et couverte de motifs formant comme un filet, d’où son nom. De par ces motifs se serpent se confond à merveille dans son biotope. Ce camouflage lui permet, puisque ce n’est pas sa taille qui l’aidera dans cette exercice, de se dérober à la vue de ses ennemis et de ces proies. Comme tous les pythons, le réticulé n’est pas venimeux mais constricteur, c’est à dire qu’il étouffe sa proie.