Parc Zoologique de Fréjus
Le parc
ActualitésHistoriqueLes chiffresLe plan
Mission
Rôle du zooSoigneursNaissancesEcoles
Les animaux
Animations pédagogiquesMammifèresOiseauxReptiles
Informations
Plan d'accès et coordonnéesHoraires et tarifsBoutique et restauration
Bonus
Fonds d'écranPhotos
Liens

Mammifères > Artiodactyles > Mouton de Corse

Répartition géographique
Classe : Mammifères
Ordre : Artiodactyles
Famille : Caprinae
Espèce : Ovis ammon
Répartition géographique :
Cette race est essentiellement localisée en Corse.
Quelques éleveurs l'ont adopté en France continentale.
L'origine de la brebis corse est très ancienne.
Les brebis et moutons corses sont le résultat d'une adaptation au climat et aux conditions pastorales rencontrées sur l'île de beauté.
Il aura fallu plusieurs siècles d'adaptation pour en arriver à cette race particulière.
Mouton de Corse
Statut juridique de l'espèce :
Convention de Washington : Domestique
Réglementation européenne : Domestique

Morphologie :

Une grande variété de couleurs de la toison des brebis et béliers corse caractérise cette race.
Taille : De 40 à 50 cm au garrot. Poids : environ 35 kg.

Reproduction :


Maturité sexuelle : 7 mois Saison de reproduction : Les accouplements ont lieu au cours de l'automne. Nombre de jeunes : 1 rarement 2 Durée de la gestation : 5 mois Sevrage : 3 mois

Alimentation :

L'alimentation des brebis et moutons corses est basée sur l'herbe.
En période de disette, les moutons corses puisent dans leurs réserves corporelles.

Organisation sociale :

Animaux extrêmement grégaire.

Longévité :

15 - 20 ans

A noter :

Il y a environ 450 races de moutons domestiques, il n’est donc pas surprenant que la forme, la taille et la couleur des moutons présentent une variété si importante.

Ex:
Mouton de Somalie : blanc, tête noire et poil ras

Mouton de Corse : laine principalement noire avec le bout de la queue blanche, etc..

Après la chèvre, le mouton a été l’un des premiers ruminants domestiqués par l’homme, pour la première fois sans doute dans le sud-ouest de l’Asie. On sait très peu de chose sur l’ancêtre sauvage du mouton domestique.

Les moutons corses sont de bons marcheurs. Ils sont habitués à de longues transhumances dans leur île d'origine.

Les brebis, moutons et béliers corses sont d'un naturel timide. Il faut un temps d'adaptation au contact des humains ou l'homme ne doit pas 'brusquer les choses'. Une fois habitué aux hommes, la curiosité l'emporte sur la méfiance et ils viennent spontanément vers de nouveaux visiteurs.